Choix musical québécois

On ne peut qu’applaudir à la décision de la ministre québécoise de la Culture de faire en sorte que, dorénavant, lorsque nous serons en attente de parler au téléphone à un fonctionnaire de son gouvernement ou dans une aire d’un organisme ou d’une agence du Québec, nous pourrons entendre de la musique de chez nous, de nos propres créateurs. Quand on sait que ces périodes peuvent être longues, cela fera du bien de ne plus avoir à se taper des chansons en anglais et autre musique d’ascenseur. Il est aussi à souhaiter que le choix offert s’étende à nos brillants interprètes de musique classique et de jazz. Cette initiative de Québec devrait encourager le secteur privé à faire de même dans les magasins et autres lieux publics ainsi que pour ses services téléphoni-ques. Excellent moyen de participer à un « panier bleu musical ».

À voir en vidéo