Des Espaces bleus?

Les municipalités de comté pourraient créer des comités indépendants pour gérer leur propre patrimoine bâti, les artéfacts et les œuvres d’art qui leur sont donnés ou qu’elles acquièrent, tout en consultant diverses associations, le Musée de la civilisation et le ministère des Affaires culturelles. Ces comités auraient le loisir de siéger dans les musées régionaux. Pas cher et démocratique. Des comités indépendants du même type pourraient élire domicile dans des espaces que les MRC consacrent déjà au patrimoine, des maisons anciennes par exemple, ou dans les musées régionaux, afin de gérer notre patrimoine historique (archives) et littéraire jugé d’intérêt régional. Pourquoi tout décider d’en haut ? Qui plus est, pourquoi déloger les étudiants et les professeurs d’archéologie de l’Université Laval de leurs laboratoires de travail pour générer davantage de bureaucratie ? Notre archéologie et nos artéfacts régionaux, c’est aussi notre culture. C’est à se demander à qui elle appartient vraiment ?

À voir en vidéo