Merci, Monsieur Labeaume

On aura beau avoir vilipendé à maintes occasions sur le style parfois irrespectueux du maire de Québec, Régis Labeaume, son départ de la vie politique laissera un grand vide sur la scène politique municipale de Québec.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Régis Labeaume, malgré le fait qu’il échappait parfois à la nuance dans ses propos, possédait toutefois les qualités d’être ouvert et sincère dans ses opinions qui étaient exprimées à mille lieues de la langue de bois.

Tout au long de sa carrière de 14 ans à la mairie de la capitale nationale, Régis Labeaume se sera érigé comme un défenseur intraitable de l’image de « sa » ville et des citoyens qui y vivent.

Outre ses grandes réalisations, notamment le Centre Vidéotron et le projet de tramway, Régis Labeaume aura contribué avant tout avec fierté au rayonnement de Québec par son dynamisme sans borne.

Nul doute qu’il mérite amplement le repos auquel il aspire après une carrière aussi mouvementée… Merci, Monsieur Labeaume, pour votre enthousiasme omniprésent grâce auquel les citoyens de Québec ont développé une fierté qui vous est, en grande partie, attribuable.

  

À voir en vidéo