Mandats inachevés

Avant de finir son mandat, le député Bernard Drainville avait démissionné en 2016. Catherine Fournier fut élue sous la bannière péquiste en 2016 et réélue en 2018. Mais voilà qu’en 2019, elle quitte le PQ pour devenir députée indépendante. Enfin maintenant, elle annonce qu’elle se présentera l’automne prochain aux élections municipales.

Ici l’ambition et l’opportunisme semblent prévaloir au détriment du service aux électeurs qui l’ont élue. Il me semble que l’éthique devrait guider les élus. Une fois élus, ils devraient aller au bout du mandat que les électeurs leur ont confié. Pour la durée et dans le parti pour lequel ils ont fait campagne. Il me semble que c’est une question de respect des électeurs.

 

À voir en vidéo