Madame Anglade

Ce qu’aurait fait Dominique Anglade à la place de M. Legault ? Elle aurait assis autour d’une table des médecins spécialistes connus et amplement consultés par les médias pour conseiller le gouvernement ! Et qu’aurait fait le docteur Arruda et toute son équipe ministérielle en plus des spécialistes de l’Institut national de santé publique et de l’INESSS pendant ce temps ?

Il n’y a pas de mal à écouter l’avis de personnes comme les docteurs Weiss et Liu ; toutefois, ces gens ont choisi une carrière différente, sont pleinement occupés par leurs tâches dans leur milieu et, malgré leur très grande compétence que personne ne nie, ne sont pas intégrés aux équipes de santé publique dont c’est précisément le rôle de conseiller le gouvernement.

Le docteur Arruda est un médecin spécialiste en santé publique, fellow du Collège royal des médecins, entouré de beaucoup d’autres médecins et d’autres professionnels tout aussi bien formés et experts dans leur domaine ; s’ils ont besoin d’autres appuis et conseils, ils les demanderont eux-mêmes à la communauté scientifique.

Ce qui choque dans les propos de Mme Anglade, c’est la négation des capacités et du professionnalisme des fonctionnaires gouvernementaux recrutés précisément pour appuyer les décideurs politiques ; c’est une tendance que l’on note depuis plus de 20 ans, en particulier chez les politiciens libéraux, qui ne savent plus reconnaître l’expertise de la fonction publique québécoise.

À voir en vidéo