La générosité de Michel Louvain

Oui, Michel Louvain était un chic type. Avec un cœur gros comme ça ! J’en ai pour preuve la générosité avec laquelle il a livré un spectacle-bénéfice, à Québec, en 2007, au Centre d’hébergement Saint-Jean-Eudes où résidait ma fille, Geneviève, atteinte de la sclérose en plaques. À ma demande, cet homme sensible et réceptif à la souffrance, que j’avais rencontré en tant que journaliste, est venu donner le meilleur de lui-même dans ce lieu exceptionnel où on l’a accueilli avec des larmes dans les yeux. Placée près de la scène, je pleurais, oui, en regardant les visages illuminés de tous ces gens vulnérables qui connaissaient chacune des chansons de leur Michel. Et j’ai vraiment craqué lorsqu’il s’est mis à genoux aux pieds de Geneviève pour lui chanter la fameuse Dame en bleu qu’elle n’a cessé de fredonner jusqu’à sa mort en rêvant d’un impossible amour. Nous l’avons mise en terre au son des violons interprétant sa chanson fétiche…

2 commentaires
  • Michel Lebel - Abonné 16 avril 2021 07 h 00

    Un être de grand amour

    Tout passe, sauf l'amour. Michel Louvain, qui n'était pas mon chanteur préféré, incarnait l'amour. Il restera. Il a donné beaucoup d'amour, il en a beaucoup reçu. N'est-ce pas Thérèse de l 'Enfant-Jésus qui disait: '' C"est l'amour seul qui compte''. À une question sur ce qu'il ferait s'il ne pouvait plus chanter, Michel Louvain répondit simplement: ''Je partirai''. Il est parti rejoindre ses parents qu'il aimait tant. Merci pour tout, M.Louvain. R.I.P.

    M.L.

  • Bernard Dupuis - Abonné 16 avril 2021 12 h 28

    Fidélité exemplaire au français

    Une chose que je dois reconnaître, c'est que Louvain est toujours resté fidèle à la langue française, ce qui est très rare dans son milieu aujourd'hui. Je suis fier de ne l'avoir jamais entendu chanter en anglais. Cet amour du français est pour moi plus important que ses airs d'éternel prince charmant.

    Bernard Dupuis, 16/04/2021