Vive le cégep à la maison!

La pandémie de COVID-19 a forcé les cégeps à tenir la grande majorité de leurs cours en ligne. Alors que cela est souvent montré du doigt comme la source de bien des problèmes, mon expérience des classes à distance est tout autre : je les trouve absolument formidables !

Dans mon cas précis, les cours à distance ont de nombreux avantages, le plus évident d’entre eux étant que je n’ai presque plus à me déplacer au cégep ! J’habite un petit village de La-naudière, et le déplacement de mon domicile jusqu’au cégep régional de Lanaudière à Joliette prend, en moyenne, 35 minutes, sans tenir compte de la circulation ni des conditions routières difficiles imposées par nos hivers québécois. L’aller-retour prenait alors 1 h 10 minutes de ma vie, chaque jour ! De ce fait, je jouis désormais, chaque semaine, de presque 6 heures de plus que je peux consacrer à mes études et à mes travaux, ce qui, vous aurez sans doute deviné, aura significativement influé sur mes résultats scolaires.

L’entrée d’un jeune adulte dans une institution d’étude supérieure marque le début d’une étape importante de son développement, où il sera laissé davantage à lui-même et où il devra acquérir un sens de la débrouillardise et de l’autonomie. J’ai le sentiment que, depuis le début de la pandémie il y a plus d’un an, les cours en ligne et la liberté qu’ils apportent m’ont grandement permis de devenir plus autonome. Étant donné que j’ai une multitude de travaux à remettre à différentes dates ainsi que plusieurs cours auxquels je dois assister, être bien organisé et gérer son emploi du temps sont des conditions nécessaires si on souhaite réussir. Les cours asynchrones (où le professeur s’enregistre pour que les étudiants puissent écouter le cours lorsqu’ils le souhaitent) offrent une très grande flexibilité unique au modèle des cours en ligne et sont véritablement bénéfiques à mon autonomie dans mes études.

 

À voir en vidéo