À qui la faute?

La semaine de relâche, le temps des Fêtes, les adolescents, notre petit côté latin et les précédents gouvernements ont tous été blâmés à un moment ou un autre durant la pandémie. Et si, comme dans le conte d’Anderson, on se rendait compte collectivement que l’empereur est nu : Monsieur Legault, c’est votre faute.

Votre empressement à déconfiner soudainement tous les secteurs de la société d’un seul coup et sans en mesurer les impacts au niveau de la contagion a envoyé le message que c’était gagné. Puisque la zone rouge de Montréal n’était plus vraiment rouge, tous les gens ont pensé que l’orange de Québec devait bien être jaune ! Bref, on se retrouve comme dans un tableau de Van Gogh : sens dessus dessous et un peu confus.

En espérant que cette dernière bourde ouvre les yeux des Québécois et vous permette de retrouver un peu d’humilité (des vêtements) afin de bien sortir de cette crise en écoutant tous les experts, pas seulement vos spin doctors ! [...]

4 commentaires
  • Marc Therrien - Abonné 2 avril 2021 10 h 40

    Plutôt à quoi la faute? Faute de quoi


    Je ne me considère pas un être exceptionnel. Ceci dit, je ne comprends pas qu’on ait à ce point besoin de se faire guider par son Gouvernant bienveillant et protecteur. Me semble qu’un être responsable qui écoute les nouvelles à chaque jour depuis un an est capable de comprendre par lui-même que la pandémie n’est pas contrôlée et qu’il peut gérer lui-même le risque d’être contaminé en respectant les mesures de précaution. À qui la faute? Plutôt à quoi la faute? Peut-être à l’incapacité de tolérer le vide et l’ennui que procure souvent le pénible retour à soi-même.

    Marc Therrien

    • France Marcotte - Abonnée 2 avril 2021 13 h 41

      Ou de tolérer l'absence de directives, ce qui oblige à se servir de son propre jugement..

  • France Marcotte - Abonnée 2 avril 2021 13 h 38

    Lumineux Van Gogh

    Sauf que les tableaux de Van Gogh sont loin d'être «sens dessus dessous et confus».
    Soit votre exemple est mauvais, soit vous déchiffrez aussi mal l'actualité qu'un tableau..

  • Raynald Goudreau - Abonné 2 avril 2021 17 h 30

    Ha ! Ha ! Ha !

    Avec un peu de responsabilité individuelle , on peut passer au travers M. Martin .