Le Québécois, un tricheur!

N’en déplaise à quelques chastes consciences politico-sociales fragiles et suspectes, la rectitude dans les règles sanitaires s’effrite misérablement à vue d’œil. Faut-il croire, à travers les faits et gestes des citoyens, qu’une troisième vague est désirée à ce point ? Du moins, le Québécois fait tout pour l’attirer.

Voici un triste constat : dans une aire de restauration d’un centre commercial, des gens âgés de plus de 70 ans, de joyeux lascars, jasaient et riaient tous à la même table dans une proximité inquiétante, cela sans le port du masque. Pourtant, ces personnes ont plusieurs fois l’âge de raison et ils ont lu et entendu des centaines de fois les consignes sanitaires. Une zone orange ne signifie pas automatiquement une invitation à tout abandon des règles sanitaires. Faut-il croire que le plaisir de retrouver des amis rend caduque toute prévention et nous transforme en illuminé ?

Ce n’est pas tout, les flèches placées au sol pour indiquer la direction dans les épiceries, commerces et centres commerciaux ne sont pas toujours respectées. Les gens marchent la tête en l’air en faisant table rase de tout respect ; on dirait un festival du contresens ! Dire que ces gens conduisent une automobile et que nous les croisons ! Vive la tricherie au Québec !

 

À voir en vidéo