Chanter en français au Québec

Que faire devant la promotion des chansons anglaises à la télévision dans les émissions En direct de l’univers et Star Académie, où plusieurs académiciens n’interprètent que des chansons en anglais ? Ces émissions de grande écoute envoient le message que la langue anglaise est celle de la réjouissance, du plaisir, de la fierté, surtout à la jeunesse bilingue qui y voit la valorisation de l’anglais. J’ai connu le rôle éducatif joué par la chanson francophone québécoise dans les années 1960-1980 et comment elle a contribué à éveiller la fierté d’être Québécois. Le cri d’alarme lancé par Claude Castonguay dans son dernier livre démontre très bien la chute libre du français au Québec.

Le Mouvement Québec français publicise le « vivre en français au Québec ». Pourquoi ne pas faire la publicité du « chanter en français au Québec » ? Une publicité qui mettrait en valeur la beauté de la langue, qui ferait éprouver le plaisir et la fierté de la chanter et qui, ainsi, ferait découvrir le talent de nos auteurs-compositeurs-interprètes. Il nous presse de décourager ce mouvement d’assimilation des jeunes francophones et d’inciter les jeunes nouveaux arrivants à éprouver de la fierté d’être des Québécois francophones.

À voir en vidéo