Pour un changement de nom de l’Aéroport international Montréal-Trudeau

Un vieux télégramme diplomatique étasunien vient de nous apprendre que l’ancien premier ministre du Canada Pierre Elliott Trudeau avait suggéré de « rendre les choses aussi difficiles que possible » pour le Québec suivant la prise du pouvoir par le Parti québécois en 1976. À cet égard, ce document nous indique que le gouvernement fédéral avait dans ses cartons l’idée de faire augmenter considérablement le taux de chômage dans la Belle Province. L’idée ici était de faire mal aux Québécois, peu importe qu’ils soient séparatistes ou fédéralistes. À la suite du dévoilement de cette nouvelle, je propose de changer le nom de l’Aéroport international Montréal-Trudeau pour lui en donner un qui soit plus honorable pour le Québec.

20 commentaires
  • Brigitte Garneau - Abonnée 1 mars 2021 07 h 59

    Pourquoi pas l'ancien nom?

    Tout simplement "Dorval" ou encore l'AIM: l'aéroport international de Montréal.

  • Cyril Dionne - Abonné 1 mars 2021 08 h 33

    OUI!

    Oui pour un changement de nom. Pourquoi pas l’Aéroport international Montréal-René Lévesque? Oui pour une pétition en bonne et due forme. Je la signerai avec une gaieté de coeur pour enlever le nom de ce personnage odieux et perfide qui a voulu affamer et détruire l’économie de la nation québécoise entre autre.

    • Patrick Boulanger - Abonné 1 mars 2021 13 h 01

      Voici un lien pour signer une pétition qui va dans le sens de votre proposition : https://www.aeroportlevesque.quebec/

    • Patrick Boulanger - Abonné 1 mars 2021 13 h 09

      Il y a aussi cette pétition en ligne pour changer le nom de l'aréoport : https://signez.quebecsolidaire.net/trudeau

    • Cyril Dionne - Abonné 1 mars 2021 15 h 41

      J'ai déjà signé la pétition.

      https://www.aeroportlevesque.quebec/

      Merci.

      Pour celle de QS, c'est un non absolu. Je ne vote pas pour des partis pseudo-indépendantistes. René Lévesque a été le chef du Parti québécois, le seul et le vrai parti indépendantiste.

  • Philippe R. Richard - Abonné 1 mars 2021 08 h 51

    Oui, bien sûr

    Cela va de soi. Il serait plus avisé de mettre le nom d'un Joseph Armand Bombardier, Félix Leclerc ou Roméo Vachon.

    • Luc Champagne - Abonné 1 mars 2021 16 h 20

      Et quant à être dans le ridicule, parce que nous y sommes, pourquoi pas changer le nom de l'aéroport de Montréal pour celui d'Aéroport Julie Payette.

  • Bernard Terreault - Abonné 1 mars 2021 09 h 54

    Bonne chance!

    Les aéroports sont de juridiction FÉDÉRALE!

    • Marc Therrien - Abonné 1 mars 2021 18 h 26

      Effectivement. Il est à se demander si les plus fervents nationalistes encore partisans de la souveraineté-association rêvent encore que le Gouvernement fédéral aime suffisamment le Québec pour lui faire de temps en temps des faveurs honorables afin qu’il reste dans cette belle fédération des provinces unies du Canada.

      Marc Therrien

  • Luc Champagne - Abonné 1 mars 2021 10 h 10

    En accord

    Je suis tout à fait en accord avec vous. Ça fait longtemps qu'on se pose la question à savoir pourquoi ce nom grotesque pour un des quatre principaux aéroports du Canada. Desmarais de Power Corporation n'a pas du tout suivi les consignes de P.E.T. Au contraire, il a publiquement invité les investisseurs à rester au Québec et à continuer d'y investir car il n'y avait aucun danger mais vraiment aucun danger avec un gouvernement dirigé par René Lévesque.Autre précision. Lorsque Desmarais était à la tête de La Presse, la page éditoriale était certes fédéraliste, mais les journalistes et les chroniqueurs des autres sections du journal nétaient nullement obligés d'en être. Avec ce vieux télégramme tout à fait odieux, il est urgent de renommer l'aéroport de Montréal.La très respectée Lysiane Gagnon a déjà écrit que PET avait le don de se faire ami avec des dictateurs dont son amigo Fidel Castro. HUM! HUM!