Pour un changement de nom de l’Aéroport international Montréal-Trudeau

Un vieux télégramme diplomatique étasunien vient de nous apprendre que l’ancien premier ministre du Canada Pierre Elliott Trudeau avait suggéré de « rendre les choses aussi difficiles que possible » pour le Québec suivant la prise du pouvoir par le Parti québécois en 1976. À cet égard, ce document nous indique que le gouvernement fédéral avait dans ses cartons l’idée de faire augmenter considérablement le taux de chômage dans la Belle Province. L’idée ici était de faire mal aux Québécois, peu importe qu’ils soient séparatistes ou fédéralistes. À la suite du dévoilement de cette nouvelle, je propose de changer le nom de l’Aéroport international Montréal-Trudeau pour lui en donner un qui soit plus honorable pour le Québec.

À voir en vidéo