Sur le départ de Dany Turcotte

À l’origine, le rôle du fou du roi était de divertir par des pitreries. Avec le temps, à la bouffonnerie s’ajoutèrent l’impertinence, l’irrévérence, voire l’effronterie, qui valurent au farceur bon nombre d’ennemis.

Je comprends mal, compte tenu des attributs de son personnage, que la question malicieuse posée à M. Camara par Dany Turcotte concernant l’usage d’un cellulaire au volant ait déclenché un tollé sur les réseaux sociaux. Qu’une telle broutille suscite l’indignation laisse pantois. On peut désormais se demander ce qu’on peut dire qui ne provoquera pas la disgrâce.

Je ne sais pas si Turcotte part de son plein gré ou si on l’a « démissionné », mais dans un cas comme dans l’autre, ce départ me paraît injustifié. Il me semble que, depuis le temps qu’il participe à Tout le monde en parle, Turcotte a lancé des pointes bien plus aiguës à plus d’un invité sans que ceux-ci en fassent de drame.

Va-t-on remplacer Dany Turcotte ? J’en doute. Quelle personne sensée accepterait de mettre sa tête sur le billot semaine après semaine ? À moins qu’on exige du remplaçant qu’il se contente de faire l’éloge des invités.

À voir en vidéo