Sur le départ de Dany Turcotte

À l’origine, le rôle du fou du roi était de divertir par des pitreries. Avec le temps, à la bouffonnerie s’ajoutèrent l’impertinence, l’irrévérence, voire l’effronterie, qui valurent au farceur bon nombre d’ennemis.

Je comprends mal, compte tenu des attributs de son personnage, que la question malicieuse posée à M. Camara par Dany Turcotte concernant l’usage d’un cellulaire au volant ait déclenché un tollé sur les réseaux sociaux. Qu’une telle broutille suscite l’indignation laisse pantois. On peut désormais se demander ce qu’on peut dire qui ne provoquera pas la disgrâce.

Je ne sais pas si Turcotte part de son plein gré ou si on l’a « démissionné », mais dans un cas comme dans l’autre, ce départ me paraît injustifié. Il me semble que, depuis le temps qu’il participe à Tout le monde en parle, Turcotte a lancé des pointes bien plus aiguës à plus d’un invité sans que ceux-ci en fassent de drame.

Va-t-on remplacer Dany Turcotte ? J’en doute. Quelle personne sensée accepterait de mettre sa tête sur le billot semaine après semaine ? À moins qu’on exige du remplaçant qu’il se contente de faire l’éloge des invités.

42 commentaires
  • Jean-François Trottier - Abonné 23 février 2021 07 h 08

    Les raisons son connues

    On connaît la grande raison du départ de M. Turcotte, par M. Lepage en entrevue. M. Turcotte est resté plus discret.

    Il a beau avoir la couenne dure, des années à se faire écoeurer par des attaques wokes sur les réseaux ont fini par avoir sa peau.
    Depuis que l'émission est en direct, il n'a plus la possibilité de faire enlever les prises où il apparaissait embarrassé ou en mauvaise forme, ce qui auparavant lui permettait de maquiller son épuisement moral.

    Il est parti pour garder bonne figure, ce qui est compréhensible dans le monde télévisuel, mais l'est pas mal moins de la part des grands prêtres de la haute morale, disons-le, des salauds finis depuis leurs interdits jusqu'à leurs condamnations sans rémission, ce qui les rend pires que le cancer.

    • Nadia Alexan - Abonnée 23 février 2021 10 h 02

      Danny Turcotte n'a rien dit d'offensif. Ce qui est scandaleux vraiment ce sont les réactions disgracieuses et honteuses de la part des utilisateurs des réseaux sociaux.
      Les nouveaux inquisiteurs ont réussi à interdire la liberté de parole dorénavant. C'est l'ignorance et la rectitude politique qui a gagné.

    • Jean-Pierre Marcoux - Abonné 24 février 2021 08 h 52

      Je ne regarde plus cette émission TLMP depuis plusieurs années.

      L'une des raisons est la présence de M. Turcotte avec ses réparties de mauvais goût, souvent méprisantes, ses petites cartes forçant l'invité à s'auto-insulter ou ridiculiser. Comment se fait-il que ce cirque navrant a duré aussi longtemps?

      Entre dire des inepties à quelques personnes en privé et le faire à des millions, il y a une marge. Mais faut croire que sa meute avait plusieurs adeptes.

  • Patrick Boulanger - Abonné 23 février 2021 07 h 22

    Guy A. Lepage a bien des défauts, mais j'ai le sentiment qu'il est un homme loyal. Si Dany avait été viré et que RC avait tenté d'orchestré le tout en présentant son départ comme une démission, je ne crois pas que M. Lepage se serait tu - même s'il est hasardeux de réagir ainsi.

  • Jacinthe DiGregorio - Abonnée 23 février 2021 07 h 31

    Une excuse

    J'ai l'impression que Denis se cherchait une excuse pour démissionner. Même si les médias ont fait la nouvelle sur le sujet... c'est pas sérieux cette histoire.

    • Cyril Dionne - Abonné 23 février 2021 09 h 35

      Je ne pense pas Mme DiGregorio qu’il se cherchait une excuse. Évidemment, lorsqu’on fait du direct, c’est très difficile de contrôler le produit final, même impossible. Avec la réaction démesurée de cette blague anodine de celui-ci envers M. Camara, il a déclanché une tempête parfaite chez nos nouveaux curés de la bien-pensance, donneurs de leçons de la gauche intersectionnelle des médias sociaux. Dans le passé, on aurait tout simplement édité cette blague du programme.

      Ceci dit, le blâme revient à cette émission qui passait et passe son temps à inviter des gens de tous les groupes minoritaires possibles qui se prennent pour des victimes vis-à-vis le supposé privilège blanc au Québec. On a toujours droit à une litanie de la part de toutes ces soi-disant victimes, de l’islamophobie, les territoires non cédés à l’appropriation culturelle sous oublier évidemment, le mythique racisme systémique. Au lieu d’avoir des gens pour avoir un contre-argument ou un différent point de vue sur ce plateau, nos curés de la très sainte rectitude politique aux accents inquisitoires ne rencontrent aucune opposition vis-à-vis leur monologue lors de cette émission.

      Enfin, les gens de la « Cancel Culture » attaquent et savent pondérément qu’il n’y aura aucune riposte de la part des gens de peur de passer pour des homophobes, islamophobes, anti-féministes, racistes et j’en passe. Le bon vieux réflexe Adil Charkaoui quoi; si on n’est pas d’accord avec eux, nous sommes évidemment des racistes. C’est la tyrannie des minorités envers la majorité étalée au grand jour et la plupart des gens sont des spectateurs passifs qui n’y comprennent rien. Et c’est ce qu’ils veulent, des nègres blancs d’Amérique. On semble vivre une 2e Conquête au pays de René Lévesque. Paulo Freire avec sa pédagogie des opprimés pourrait en renseigner plusieurs sur ce phénomène social inédit.

    • Christian Montmarquette - Abonné 23 février 2021 20 h 42

      "Les gens de la « Cancel Culture » attaquent et savent pondérément qu’il n’y aura aucune riposte." - Cyril Dionne

      Plus facile de mettre ça sur le dos des attaques que sur le fait qu'il n'était plus aussi drôle et motivé, et que ses blagues ne passaient pas sans public.

  • Jean Lacoursière - Abonné 23 février 2021 08 h 11

    Résidence trop longue

    Ce poste de Fou du roi devrait être limité à un mandat de trois ans, chaque nouveau Fou devant avoir gagné un concours contre plusieurs candidats.

    Ça crevait les yeux depuis plusieurs années que Dany Turcotte n'était plus Fou.

    Par ailleurs, nous allons dorénavant voir si Guy A. Lepage est capable d'animer un « talk-show » tout seul et en direct, c.-à-d. faire plus que lire des cartes tout en profitant de la souplesse du montage et des blagues d'un adjoint.

    • Danièle Jeannotte - Abonnée 23 février 2021 08 h 56

      Cher Monsieur, c'est plus que Dany qui a atteint ses limites, c'est l'émission au grand complet. Je ne comprends pas les cotes d'écoute qu'elle affiche d'une année à l'autre. C'est une émission qui se veut d'information mais ne l'est pas et qui se veut drôle mais ne l'est absolument pas. C'est surtout un autre exemple de la faillite de Radio-Canada à remplir sa mission en proposant à l'auditoire des produits de qualité. Tant mieux pour Guy A. qui peut continuer à faire du fric en jouant à l'intervieweur une fois parr semaine.

    • Patrick Boulanger - Abonné 23 février 2021 10 h 39

      @ Mme Jeannotte

      Il faut au moins donner à cette émission causerie une chose : elle reçoit souvent des invités intéressants. Les cotes d'écoutes fait en sorte que c'est attirant pour bien du monde de se faire voir là.

    • Danièle Jeannotte - Abonnée 24 février 2021 09 h 21

      @M. Boulanger

      C'est sûr que tout le monde veut aller à TLMEP avec des cotes d'écoute comme celles-là. La plupart des invités ont quelque chose à vendre, que ce soit un spectacle, une émission, un film, un livre ou une cause. On n'est pas quelqu'un tant qu'on n'a pas participé à la «grande messe» du dimanche soir. Et la SRC s'assure que tout le monde en parle, justement, en diffusant l'émission en simultané à la radio et sur sa plate-forme numérique. Ça ne veut pas dire que les questions de Guy A..sont pertinentes ni que les blagues de Dany sont drôles. Ça fait au moins dix ans que TLMEP a cessé d'être intéressante mais tant que les cotes d'écoute sont là... Pourtant, ça existe, des émissions qui combinent avec talent l'information et le divertissement. Malheureusement, elles sont sur les chaînes câblées.

  • Denis Drapeau - Abonné 23 février 2021 08 h 37

    Va-t-on remplacer Dany Turcotte ?

    Avant de répondre, demandons-nous si il ne serait pas à propos de revoir son rôle.

    De plus en plus, nos élu-e-s refusent de rencontrer les journalistes préférant contrôler le message et se faire valoir sur leur compte FB ou Twitter ainsi que sur les "talk show" ou à TMP qui elle, n'est pas tout à fait une émission de variété. En effet, la nature même de cette émission est d'inviter les personnes qui ont marqué l'actualité ressente, non pas uniquement pour nous divertir mais pour explorer cette actualité. On dispose même de la «question qui tue» pour débusquer la vérité, au besoin.

    Que Guy A Lepage soit hautement qualifié pour questionner le monde artistique est une évidence mais pour la politique et autres sphères d'activité qui ne lui sont pas familières, c'est autre chose. Quand on en est rendu à compter sur les invités pour poser la question qui oblige le ou la politicienne à s'expliquer correctement au lieu de nous baratiner, on a un problème. Ou bien on cesse d'inviter des gens qui viennent nous parler de sujets d'actualité que les deux animateurs ne maitrisent pas ou bien on se contente d'être une émission de variété et de divertissement sans aborder de sujets plus sérieux.

    Compte tenu que certains sujets qui sont traités à TMP font l'objet de débat dans notre société, voire de polémique, ne devrait-on pas remplacer Dany par un ou une journaliste ou recherchiste ? Personnellement, je crois que notre démocratie y gagnerait et le risque que certains invité-e-s refusent dorénavant de venir à TMP me semble assez marginal. Se faire nommer en début d'émission pour avoir refusé une invitation, et ce devant 1 million de téléspectateurs (aussi électeurs), est un incitatif plutôt difficile à contourner.

    • Patrick Boulanger - Abonné 23 février 2021 10 h 04

      L'idée me semble très bonne. Il reste à voir si elle peut se concrétiser (je crois que c'est une formule importée de la France et je ne suis pas certain que l'on puisse la modifier à sa guise bien que le rôle du fou du roi peut être comblé par unE journaliste...). J'aimerais bien voir un homme de la trempe de Michel David co-animer cette émission causerie.

    • Denis Drapeau - Abonné 23 février 2021 13 h 43

      Je pensais d'avantage à Julie Drolet qui a le flair de mettre l'accent ou ça compte vraiment et de poser les bonnes questions. En plus, on aurait la parité.