La mise en accusation de Trump n’est pas terminée

Bien que la mise en accusation de Donald Trump par le Sénat soit terminée, au sens moral du terme, sa mise en accusation se poursuit, et il risque d’être poursuivi devant les tribunaux. Le symbole le plus troublant illustrant l’insurrection a été la potence placée bien en vue du Congrès, l’implication étant que quiconque empêche la réintégration de Trump en tant que président est candidat à l’exécution.

Certains insurgés portaient même des nœuds coulants, un retour à l’époque où des milliers d’Afro-Américains ont été assassinés dans des lynchages. La menace très réelle d’exécution lors de l’attaque du Capitole — le Sénat et la Chambre des représentants — révèle un terrible cancer au sein de la société américaine, dont elle ne pourra pas facilement se débarrasser.

À voir en vidéo