Donald Trump et la peine de mort

La chose a été grandement passée sous silence, mais il faut la souligner. En fin d’un honteux mandat, le président Trump en ajoute une couche de plus. Comment ? En autorisant les exécutions en nombre jamais vu depuis des décennies. En 2020-2021, une dizaine de détenus auront été exécutés au niveau fédéral alors qu’avant cette courte période, il n’y avait eu que trois exécutions fédérales en 45 ans.

Trump et les évangélistes se disent défenseurs de la vie. Mais comment peuvent-ils l’être en autorisant ces fins de vie ? Je ne m’attends pas à ce qu’ils y voient une contradiction, comme l’Église catholique a aussi pris beaucoup de temps à y en voir une. Le futur président Biden est opposé à la peine de mort. Ces exécutions prendront donc fin et le triste legs de Trump aussi. Bon débarras.

 

À voir en vidéo