Les grands-parents ne méritent pas ça

À compter de samedi 9 janvier 2021, je ne pourrai plus garder ma petite-fille de 7 ans. Ses parents vont continuer à travailler et il n’y a plus de garderie scolaire. La décision du gouvernement Legault qui considère que les 65 ans et plus sont maintenant des personnes vulnérables qu’il faut protéger de la COVID-19 malgré eux est d’interdire aux grands-parents de garder leurs petits-enfants. Le ministre Dubé nous a montré un beau graphique bleu et vert des 20/80 à savoir que 80 % des lits d’hôpitaux sont occupés par 20 % des gens qui ont 65 ans et plus. C’est faux. Entre 65 et 95 ans, il y a toute une différence ! Les gens de 65/75 ans, dont je suis, sont pour une proportion de plus en plus grande en très bonne santé et en bonne forme physique. Nous infantiliser de la sorte est une honte. Qui gardera ces enfants ? La télé ? L’ordinateur ? Les jeux vidéo ? Je préfère contracter la COVID (je l’ai eue et m’en suis très bien sorti) que de voir mes petits-enfants livrés à eux-mêmes sans adultes pour les encadrer. Malheureusement, cela va me coûter une amende de 1500 $. […] Modifiez votre interdiction, M. Legault. Les grands-parents ne méritent pas ça. Déjà que nous voyons nos propres parents mourir seuls sans accompagnement. Il ne faut pas généraliser les drames familiaux. Il y en a déjà assez.

À voir en vidéo