L’épinglette du Dr Arruda

Sur une base quasi quotidienne, avec de rares absences, le Dr Arruda pénètre dans nos foyers par les points de presse à répétition. Il porte sur son veston une épinglette multicolore. Je ne sais trop si cela résonne pour le spectateur, mais il s’agit là des couleurs rappelant les objectifs du développement durable (17), soit l’agenda 2015-2030 de l’ONU et auquel le Canada souscrit. Avec raison, on peut et on doit s’émouvoir de ce que l’on traverse avec la pandémie, mais il serait aussi pertinent de se rappeler qu’au quotidien, des milliers de personnes décèdent de malnutrition, d’infection létale en raison de consommation d’eau non potable et que des millions de personnes n’ont pas un toit sur la tête digne de ce nom pour se protéger des chaleurs extrêmes ou froides. Pertinent à conserver à l’esprit avant de resombrer dans notre confort et notre indifférence avec la fin de la pandémie.

3 commentaires
  • Cyril Dionne - Abonné 15 décembre 2020 09 h 30

    C'est la surpopulation...

    Bon, selon UNICEF, en 2019, environ 5,2 millions d'enfants de moins de 5 ans sont décédés pour la plupart de causes évitables et traitables. Jusqu’à présent, il y a 1 631 067 personnes qui sont décédés de la COVID-19 sur la planète. En extrapolant, on peut s’apercevoir très vite que la pandémie n’est pas aussi importante qu’on l’ose croire. Mais de ce 5,2 millions d’enfants en bas de l’âge de 5 ans qui décèdent à toutes les années, eh bien, nous parviennent presque exclusivement des pays du tiers monde. Cela sous-entend que la vie d’un Américain, Canadien ou Québécois vaut beaucoup plus que d’une des pays en voie de développement.

    Tout cela pour dire que le véritable problème planétaire est la surpopulation. Bien sûr, nos croyants et nos gauchistes vous diront le contraire en soulignant les inégalités et tutti quanti, mais cela ne résoudra aucun problème.

    L’indifférence comme préférence, c’est le mépris qui prend vie et la forme la plus virulente du racisme qu’on appelle « systémique ». Où en sont nos « racisés* » dans ce dossier? C’est pour cela que plus de 85% de la population mondiale va chercher dans les sectes (religions) un peu réconfort que produisent les inquiétudes et les désarrois partagés dans un monde gagné par le froid de l’indifférence.

    Sur cela, joyeux Noël et bonne année à tous!

    * racisé est un mot qui n’existe pas dans aucun dictionnaire.

  • Diane Germain - Abonné 15 décembre 2020 10 h 07

    5 fois plus

    Excellent texte.

    Depuis le début de l'année 2020, 5,4 fois plus de gens sont morts de malnutrition que de Covid-19. Avec les changements climatiques, le taux de mortalité par la malnutrition risque d'augmenter dramatiquement si on n'agit pas de manière responsable.

    Sources
    https://www.planetoscope.com/mortalite/32-nombre-de-deces-dus-a-la-malnutrition-dans-le-monde.html#:~:text=815%20millions%20de%20personnes%20souffrent,de%205%20ans%20chaque%20ann%C3%A9e.

    https://coronavirus.jhu.edu/map.html

  • Donald Bordeleau - Abonné 15 décembre 2020 23 h 40

    Harruda n'est pas la femme de la situation.

    Payer pour 3 milliards pour des equipements, mais quel gestion et fouillis.L'errreur la plus grave ne pas proumouvoir le port du masque pendant trois mois et l'on connait l'hécatombe.

    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1757147/chronologie-quebec-pandemie-penurie-ministere-arruda