Trump, égoïste et imbu de lui-même

La victoire de Joe Biden comme président des États-Unis désigné, mais pas encore assermenté, aura permis de nous faire découvrir un Trump insociable, qui s’affiche visiblement comme le roi des ronchonneurs ! Cet homme baigne dans le déni tout en se vautrant dans l’égoïsme.

Très imbu de lui-même du haut de sa fortune, merci à papa Trump, et faisant table rase de toute opposition, il a su se faire couronner comme un président au style redoutable de rouleau compresseur avec une attitude très hautaine. Ce roi des diktats possédait tout pour se faire détester des grands chefs d’État. Il l’a fait très bien !

Maintenant que la sortie du pouvoir s’effectuera prochainement, tout comme la fin du contrat de sa femme à ses côtés, Trump tentera désespérément, par les tribunaux, de s’accrocher à son poste comme un poupon à sa sucette ! Pariez que des tensions s’inviteront lors de la transition du pouvoir. Je ne vous cacherai pas que j’aurais souhaité une défaite plus cinglante pour, enfin, injecter une dose d’humilité à cet homme égoïste et imbu de lui-même !

3 commentaires
  • Jean-Charles Morin - Abonné 10 novembre 2020 10 h 41

    Une lettre parfaitement inutile.

    Cet étalage d'états d'âme n'apporte rien de nouveau au débat actuel sur la présidence américaine. L'équipe du Devoir n'a-t-elle rien d'autre de plus consistant à publier? Cherche-t-elle à monter de toutes pièces une quelconque cabale et, si oui, dans quel but?

    • Christian Roy - Abonné 10 novembre 2020 21 h 21

      @ M. Morin,

      Il s'agit d'une lettre qui ne génère pas de controverse tant ce qu'elle décrit est partagé.

  • Réal Nadeau - Inscrit 10 novembre 2020 13 h 04

    Un des plustristes personnages du début du siècle!
    Un égocentrique remarquale. bonne chance, Mélania!