Un somptueux cadeau refusé

À la suite de l’article de Jean-François Nadeau paru dans la section Culture de l’édition du mercredi 9 septembre dernier, j’aimerais vous faire part de mon opinion quant à son contenu.

Je suis à la fois consternée, triste et en colère que nous échappe ce trésor culturel : la collection de plus de 40 000 livres, conjuguée à la création d’un centre de recherche international sur l’histoire de la lecture, avec toute l’expertise humaine qui jaillira autour de Manguel, et de son œuvre qui lui survira. Un trésor inestimable offert en cadeau et refusé.

Pendant ce temps, on (le gouvernement) investit des millions (à perte) dans des entreprises comme Bombardier, la cimenterie McInnis, etc.

Mais bien sûr, le veau d’or est toujours debout, et c’est lui qui a gagné, encore une fois…

Respectueusement,