Apologie des journaux papier

Je me suis bien rendu compte, après coup, que cela n’était peut-être pas une bonne idée de vous avoir proposé un texte qui faisait l’apologie des journaux papier. Pas une bonne idée dans le contexte fragilisé justement de la presse écrite. Dans le contexte également de la pandémie, qui affecte directement les artisans de la presse.

J’ai appris aujourd’hui que le journal Voir fermait ses portes, comme vous le savez, cela va de soi. Une bien triste nouvelle pour plusieurs. Cela m’attriste de voir de plus en plus de journaux papier disparaître.

Mais je vais continuer de lire les journaux même s’ils deviennent tous numériques. En attendant, je vais continuer de lire Le Devoir dans la chaleur de mes deux mains.


 
2 commentaires
  • Sylvio Le Blanc - Abonné 12 juin 2020 09 h 00

    Précision :

    « Voir » ne publiait plus en format papier depuis début 2019. C'était le début de la fin.

    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1709573/magazine-voir-arret-activites-culture

  • Réjean Martin - Abonné 12 juin 2020 11 h 17

    le papier ?

    un peu avant la pandémie, le JdeMontréal a fait aussi une offensive publicitaire pour vanter (avec raison) sa version papier; cela face aux rumeurs qui voyaient les journaux de la Coopérative (ex-Capitale média) être abolis en semaine, ce qui est arrivé...