Le cynisme de Marguerite Blais

À l’annonce des démarches entreprises par le Conseil pour la protection des malades (CPM) dans le but de forcer le gouvernement du Québec à prendre les moyens nécessaires pour assurer une climatisation dans les CHSLD [...], la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Mme Marguerite Blais, a répondu qu’on ne pouvait pas climatiser toutes les chambres dans la semaine qui vient à cause de la vétusté des bâtiments. [...]

Peut-être que, si la ministre allait passer une journée, toute une journée, dans la chambre non climatisée d’un CHSLD au moment où il fait une trentaine de degrés à l’extérieur, elle comprendrait mieux que les résidences à venir qu’elle ne cesse de présenter comme une panacée à toutes les défaillances d’un système qu’elle a contribué à ériger ne résolvent en rien la situation actuelle des aînés vivant dans les CHSLD non climatisés. [...]

Que la ministre s’entoure de personnes compétentes issues de divers horizons, qui seront en mesure de trouver des solutions concrètes même si celles-ci doivent être temporaires et, surtout, qu’elle nous épargne son cynisme.

6 commentaires
  • François Caron - Abonné 27 mai 2020 07 h 17

    Est-ce la faute à la ministre?

    Reconnaissons que la ministre raisponsables des ainés et des proches aidants n'a jamais fait parti du groupe sélect des ministres qui décident des priorités du gouvernement. On se préoccupe bien plus de la croissance économique, sans même se soucier d'une juste répartition de la richesse, que du bien-être des personnes «agées» qui en ont bien besoin. Passe encore dans les petites communautés où les proches-aidants viennent suppléer quotidiennement au personnel manquant dans les «résidences», mais celles et ceux qui n'ont pas ce soutien de la par d'un membre de la famille ou d'ami.e.s sont souvent laissés à leur misère.
    Mme Blais devrait-elle est la bouc-émissaire de cette triste situation alors que les ministres «économiques» sont bien plus à blâmer selon moi ?

    • Cyril Dionne - Abonné 27 mai 2020 10 h 40

      Vous devenez le bouc émissaire lorsque vous passez la majorité de votre temps à vous faire voir dans les médias de toutes sortes quand tout va bien supposément bien. Alors, il faut aussi assumer lorsque le tout tourne en catastrophe.

  • Marie-France Pinard - Abonnée 27 mai 2020 08 h 54

    Aveuglement criminel...

    M. Mac Duff, j'aurais pu écrire votre lettre, tellement elle me rejoint. S'il y a une chose déprimante actuellement, c'est cette façon digne de Ponce Pilate avec laquelle la ministre Blais constate les effets de la canicule dans les CHSLD et s'en lave les mains. Elle a en plus le culot de prétendre que la vétusté de ces bâtiments justifie une négligence criminelle. Les solutions de rechange aux problèmes de cicuits électriques qui manquent de puissance existent déjà. Qu'il suffise de mentionner les générateurs auxiliaires, les systèmes de ventilation alimentés de l'extérieur, les ventilateurs sur pied ou au chevet des résidents. Je souhaite à Mme Blais de ne pas finir ses jours dans l'un de ces mouroirs qu'elle a contribué à perpétuer...avec nos gouvernements successifs.

    • Pierre MacDuff - Abonné 27 mai 2020 11 h 47

      L'une des phrases de mon texte qui a fait l'objet d'une suppression disait : "Eu égard aux fonctions qu’elle occupe et aux responsabilités qui lui ont été confiées, on s’attendrait plutôt à l’entendre dire qu’elle comprend l’urgence de trouver des solutions à ce problème connu depuis une dizaine d’années et qu’elle veillera à leur mise en œuvre imminente dans les limites du possible."
      Pierre MacDuff

  • Cyril Dionne - Abonné 27 mai 2020 09 h 29

    Le désir maléfique des petites vedettes médiatiques de se faire voir

    Marguerite Blais est une artiste médiatique qui fait de la politique. Tout le monde est maintenant surpris de son incompétence. Respirons par le nez puisque nous pouvons faire des choix politiques lors de la journée des élections, vous savez, la seule journée où nous vivons vraiment dans en démocratie, pour nous débarrasser des ces incompétents.

    • Christian Montmarquette - Abonné 28 mai 2020 11 h 10

      "Tout le monde est maintenant surpris de son incompétence..." - Cyril Dionne

      "Le gouvernement Legault est un très bon gouvernement" - Cyril Dionne

      Cherchez l'erreur?