Un pactole qui tomberait à point

On a caché du fisc des États des centaines, et probablement des milliers, de milliards de dollars dans les paradis fiscaux.

Il serait temps de rapatrier ce pactole pour aider tous les individus et entreprises qui subissent péniblement les contrecoups économiques de la pandémie de COVID-19.

Il en resterait même pour financer la lutte contre les changements climatiques et la transition énergétique de nos pays.

C’est un bien meilleur usage de ces sommes que de financer les acquisitions réciproques d’entreprises multinationales.

4 commentaires
  • Gilbert Troutet - Abonné 25 mars 2020 09 h 15

    Tout à fait

    Entièrement d'accord avec ce point de vue, qui nous rappelle que des milliards $ sont cachés dans les paradis fiscaux. Au moment où les gouvernements vont devoir se saigner pour venir en aide aux entreprises, aux commerces, aux familles, il est indécent de tolérer que les plus riches puissent se garder un magot dans le placard.

    On se rappellera qu'en 2016, le député du Bloc québécois, Gabriel Ste-Marie, avait présenté au Parlement canadien une motion demandant au gouvernement de mettre fin à l'évitement fiscal à La Barbade, le paradis fiscal du Canada. Conservateurs et libéraux avaient voté contre.

    Le Bloc québécois est revenu à la charge en 2019 :
    https://www.journaldemontreal.com/2019/01/28/ottawa-nen-fait-pas-assez-pour-combattre-les-paradis-fiscaux-dit-le-bloc

  • Nadia Alexan - Abonnée 25 mars 2020 10 h 10

    L'évasion fiscale dans les paradis fiscaux constitue la plus grande arnaque du siècle.

    Vous avez saisi la question la plus importante dans cette crise, monsieur Paul G. Chénard. Avec les sommes monumentales que les banques et les corporations cachent dans les paradis fiscaux on pourrait financer non seulement les dégâts de la crise coronavirus, mais aussi remplir les coffres de l'État pour la suite des choses. C'est Warren Buffet, le guru des investissements, qui disait, si les entreprises payaient leur juste part d'impôts les contribuables individuels n'auront pas besoin de verser des taxes. Il y'aura suffisamment d'argent pour financer nos services publics.

  • Raynald Goudreau - Abonné 25 mars 2020 17 h 39

    L'idee du moment...

    ...qui peut devenir l'idee du siecle .

  • Brigitte Garneau - Abonnée 26 mars 2020 05 h 43

    Et pourtant...

    Pendant que toute l'attention est portée sur le Coronavirus, l'insdustrie pétrolière continue d'engraisser à nos dépens. Ottawa va permettre une centaine de forages près de Terre-Neuve d'ici 2030. Je me souviens d'un documentaire sur l'évasion fiscale internationale il y a quelques années où la fiscaliste Brigitte Alepin parlait de sommes cachées d'environ 52,000 G $$!!! Il y aurait vraiment de quoi sauver la planète, mais notre bon gouvernement fédéral préfère jouer à l'autruche avec son 107G $ et Trump qui veut investir 2000G$ Pour sortir l'économie de la crise. Tout simplement indécent!