Pour un retour du recyclage sélectif

Il y a quelques années de cela, nous devions séparer les différentes matières. Le papier et le carton dans un bac, le verre dans un autre et le plastique lui aussi dans son propre bac.

De plus, nous ne devions jamais au grand jamais mettre une boîte de carton qui avait été en contact avec de la nourriture (pizza) dans le bac. Le carton était contaminé et risquait de contaminer les autres matières recyclables.

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque qu’un jour, on nous donna un bac bleu avec comme consigne que dorénavant, on pouvait tout mettre dans ce même bac.

Probablement que des experts en réduction des dépenses, après plusieurs réunions et brassage d’idées, conclurent que la cueillette serait plus rapide, donc moins coûteuse si nous mettions tout dans le même bac.

Les résultats sont que la majorité des matières recyclables n’ont aucune valeur en raison leurs conditions et se retrouveront dans les sites d’enfouissement. Pourquoi ne pas revenir aux sources, soit au recyclage sélectif?

1 commentaire
  • Marc Pelletier - Abonné 30 janvier 2020 12 h 20

    Recyclage sélectif

    M. Daniel Boiteau, je suis 100 % d'accord avec vous !

    Toutes les matière récupérées pourraient être réutilisées au Québec.

    Il y aura des coûts supplémentaires pour la récupération, mais il faut mettre dans l'équation la création d'emploi pour la réutilisation des matières récupérées.