S’en soucier comme Jean de Vert

L’Australie brûle comme jamais elle n’a brûlé, et un milliard d’animaux auraient péri. En Afrique australe, c’est un nombre record de 45 millions de personnes qui sont menacées de famine, du fait de la sécheresse, notamment. Et on nous annonce que les glaciers des Pyrénées en Europe auront fondu d’ici 2050.

Et pourtant, il y a encore des politiciens qui ne croient pas au changement climatique, au premier rang Donald Trump. Si le richissime pays que sont les États-Unis se mettait du bon côté de l’Histoire, il pourrait faire la différence. Vous imaginez s’il décidait de sanctionner économiquement les pays qui refusent de faire des efforts pour diminuer les GES, comme il sanctionne actuellement la Corée du Nord, l’Iran et le Venezuela pour d’autres motifs. On devrait pourtant en être là : les pays récalcitrants, retardataires, devraient être punis. Il en serait ainsi du Canada prétendument vert de Justin Trudeau, qui a acheté un oléoduc pour exporter davantage de pétrole sale.

Greta Thunberg devrait s’installer à Washington et camper devant la Maison-Blanche, cela pour empêcher la réélection en novembre du « trumpeur » en chef.

4 commentaires
  • René Pigeon - Abonné 21 janvier 2020 12 h 19

    J’aimerais connaitre l’avis de ceux qui comprennent la géopolitique :

    Krugman, Stiglitz, Chomsky et autres ?

    • Sylvio Le Blanc - Abonné 21 janvier 2020 15 h 09

      En ce cas, lisez les journaux états-uniens, monsieur Pigeon. Deux économistes et un linguiste, ce serait les formations idéales pour «comprendre la géopolitique»? Je ne pense pas.

      Donnez plutôt votre avis, monsieur Pignon.

    • Sylvio Le Blanc - Abonné 22 janvier 2020 14 h 31

      Il ne faut pas déifier ces hommes. Un extrait tiré du web :

      « En haut de la liste, figure non pas un journaliste, mais Paul Krugman, prix Nobel d'économie 2008 et éditorialiste pour le New York Times. Donald Trump estime que Paul Krugman "avait affirmé le jour de la victoire écrasante historique du président Trump que l'économie ne s'en remettrait jamais, alors que le Dow Jones [indice boursier à New York, NDLR] a atteint des records." »

      https://www.france24.com/fr/20180118-donald-trump-lance-fake-news-awards-etats-unis-medias-krugman-nyt-abc-cnn

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Paul_Krugman#Pol%C3%A9miques

  • Gilles Théberge - Abonné 21 janvier 2020 13 h 14

    Vous dites que « les pays récalcitrants, retardataires, devraient être punis. ». Mais tout le monde sera puni. Incluant Trump.

    Mais il ne le sait pas encore...