La place de l’art dans l’école de demain

En lisant récemment l’article « Une nouvelle école qui fait rêver petits et grands », je me suis demandé en tant que parent et administratrice culturelle si je suis la seule à remarquer le manque d’un local pour les arts. Cette école, qui semble faire rêver et à laquelle on a ajouté, en plus d’une cour d’école et d’un gymnase double, un atrium avec glissoire pour faire bouger les élèves (!), semble oublier l’importance du développement du cerveau par les arts.

D’ailleurs, c’est toujours avec étonnement que je lis les articles dans Le Devoir qui démontrent sans équivoque l’immense apport de l’apprentissage des arts, comme si nous ne le savions pas depuis plusieurs siècles, sur le bien-être et sur le développement du cerveau de nos enfants, sans oublier le sentiment d’appartenance que cela crée de faire partie d’un orchestre, d’une troupe de danse ou de théâtre ou encore la pertinence de développer son sens des couleurs et des formes.

C’est très bien de faire des études et d’écrire sur le bienfait des arts à l’école et dans notre société, mais quand verrons-nous la véritable école de demain qui inclura les arts dans les quatre grands axes de la formation, présents dans notre histoire depuis 500 ans avant J.-C. dans l’Athènes de Périclès, c’est-à-dire les langues, les sciences, l’exercice du corps humain et les arts ?

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.

1 commentaire
  • Cyril Dionne - Abonné 7 janvier 2020 09 h 11

    Oui pour les arts

    Oui, les arts sont très importants pour le développement du cerveau chez les jeunes. Que ce soit par la musique, la danse, les arts visuels ou les arts dramatiques, ils excellent pour communiquer les idées et l’information. Il ne faut jamais oublier que les arts sont une forme de communication propre au développement de l’humain. Les arts aident les élèves à développer leur pensée critique et créative pour faire valoir leur identité personnelle, linguistique et culturelle.

    Ceci dit, l’intégration des matières est devenue évident aujourd’hui à la lumière des changements technologiques. Plusieurs curriculums présentement incluent les arts dans leur programme de science. L’acronyme STIM + Arts (science, technologie, ingénierie et mathématiques), est devenu crucial pour l’avancement des disciplines qui sont centrales aux sociétés technologiquement avancées. Les arts sont maintenant jumelés aux sciences dans la plupart des écoles en Occident. On le voit souvent dans la création de petites vidéos.

    Enfin, il y a une relation étroite qui existe entre les arts et les mathématiques et les sciences. La composition d’un tableau ne peut pas se faire sans au préalable avoir une conscience de l’équilibre symétrique et asymétrique de la part de l’élève. On retrouve la même résolution de problème dans les arts que dans les sciences, sauf qu’on utilise différents outils et techniques.