On l'avait promis...

Depuis l’élection de la CAQ, on nous dit que le taux de satisfaction dans la population demeure élevé. On peut penser que les attentes du public n’étaient pas très élevées, sachant l’inexpérience de ces élus.

On craignait surtout les gaffes. Et elles commencent à survenir; ce gouvernement veut tellement tenir ses promesses qu’il en oublie de réfléchir avant d’agir. Révision du mode de scrutin, maternelles 4 ans, destruction des dossiers d’immigration, remboursement des trop-payés à Hydro-Québec, test des valeurs, démantèlement des commissions scolaires, et maintenant réforme de l’immigration, tout se fait vite et mal, dans le seul but de « ne pas faire un Justin de soi », mais au détriment de toute la société. M. Legault devrait réaliser qu’il ne sera pas réélu pour avoir bêtement foncé dans les murs, même s’il l’avait promis. On s’attend à plus de jugement, à défaut d’expérience.

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.

2 commentaires
  • Michel Lebel - Abonné 11 novembre 2019 14 h 49

    Pas de miracles à prévoir!

    Legault demeurera Legault, un dirigeant sans grande envergure et culture. Ne vous attendez donc pas à des miracles de son gouvernement. Mais il a été élu. C'est tout!

    M.L.

  • Daniel Boiteau - Abonné 12 novembre 2019 09 h 00

    Priorité

    Mon père me disait : Mon garçon, méfie toi du gars qui a comme priorité l'épaisseur de son portefeuille. Tu ne pourras jamais te fier sur lui.

    D.B.