Hommage à Roger Taillibert

Ce grand architecte vient de nous quitter. Pourquoi ne pas nommer le Stade olympique, qui n’a jamais eu d’autre désignation que celle-ci, au demeurant fort usuelle, stade Roger-Taillibert ? Ce serait un hommage bien plus tangible rendu à ce créateur que de nommer une place ou une rue en son nom.

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.

4 commentaires
  • Bernard Morin - Abonné 5 octobre 2019 08 h 15

    Excellente suggestion.

  • Jean-Charles Morin - Abonné 5 octobre 2019 11 h 30

    Le stade olympique: un projet raté.

    Il faut le dire et le redire ici: le stade olympique est et demeurera un projet raté qui aura marqué les esprits jusqu'à ce jour, un point noir dans la feuille de route de son auteur qui a dû sacrifier son talent aux lubies du maire de Montréal. Mal conçu, mal structuré, mal situé, mal adapté aux conditions locales, soumis à des contraintes de temps qui ont rendu sa réalisation cauchemardesque, cet édifice fragile inutilement compliqué s'est surtout fait remarquer par ses dépassements de coût absolument spectaculaires et l'abdication des professionnels tout au long du chantier, laissant le contrôle à la pègre et aux syndicats. Des tonnes d'argent public ont été englouties dans ce projet pharaonique qui par la suite a vampirisé pour au moins dix ans toute la dynamique du développement architectural dans la métropole.

    Roger Taillibert est un architecte de renom qui a fait sa marque dans nombre d'autres projets autrement plus réussis. Donner son nom ici à un tel ratage ne constituerait pas un hommage à sa mémoire, mais plutôt une insulte.

    • Gilles Delisle - Abonné 6 octobre 2019 07 h 55

      J'aurais bien aimé qu'on puisse nommer ce stade avec le nom de son célèbre architecte, mais je crois que vous avez raison. Pour ceux qui sont en âge d'avoir pu suivre l'évolution des travaux du stade, on se rappellera que des contracteurs et des syndicats trop gourmands ont sali la réputation de Montréal . Très dommage pour ce grand homme qui a offert de grandes réalisations dans le monde entier. D'ailleurs, il y a quelques semaines à peine, M. Taillibert, toujours engagé dans l'appréciation des constructions urbaines, dénoncait un projet de construction de maisons à St-Sauveur qui allait modifier le patrimoine urbain de cette belle région des Laurentides.

  • Jacques Aurousseau - Abonné 5 octobre 2019 16 h 09

    Malgré ses défauts, le Stade olympique conçu par Roger Taillibert est un peu l'équivalent de la Tour Eiffel à Paris, et on devrait en remercier ce grand architecte.

    grand architecte. Lire le début de mon commentaire dans le titre!