Double standard? Je ne crois pas.

Vous avez sûrement tous vu la déjà célèbre image de Justin Trudeau, déguisé en Aladin et arborant un visage bruni. Dès son émergence, plusieurs qualifiaient de « double standard » le fait que Justin Trudeau aille appelé à la démission de candidats conservateurs qui ont tenu des propos racistes, alors qu’il ne compte pas faire de même en réaction à l’apparition de cette image.

Double standard ? Je ne crois pas. Je suis, moi-même, une « minorité visible » (comme les médias aiment bien nous classifier) et je ne suis ni choqué ni outré. Cette image est le produit d’une erreur de jugement, elle n’est ni le produit des valeurs ni celui des convictions du premier ministre.

Des commentaires racistes, ou autrement intolérants, eux, démontrent que l’inclusion ne fait pas partie des valeurs de ces individus. En fait, nul besoin de ces commentaires ; les politiques conservatrices illustrent ce fait d’elles-mêmes.

Alternativement, le bilan de M. Trudeau parle pour lui même, personne ne peut clamer que celui-ci est autre chose que favorable à l’inclusion et au respect des communautés culturelles.

Les accusations que lancent les partis d’opposition auraient peut-être, d’ailleurs, été plus dommageables en 2015, lorsque le premier ministre n’avait pas de bilan pour appuyer sa défense. Les Canadiens savent maintenant quel type de premier ministre est Justin Trudeau.

C’est un premier ministre, d’ailleurs, que les Canadiens s’apprêtent à réélire (ou à élire), pas le gagnant du costume de l’année 2001.

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.

2 commentaires
  • Cyril Dionne - Abonné 21 septembre 2019 08 h 28

    C’est cela qu’on appelle un double standard

    OK. Les multiples comportements racistes sont le produit d’erreurs de jugement. Ah ! « Ben ». Et lorsque sortiront d’autres images et d’autres vidéos encore plus dommageables et racistes, qu’allez-vous dire ou écrire? Encore mieux, si une image d’Andrew Sheer portant le « black face » était publiée, quelle serait votre réaction comme bien-pensant et donneur de leçon multiculturaliste?

    • Marc Therrien - Abonné 22 septembre 2019 11 h 16

      Il est facile de penser qu'Andrew Scheer, qui n'est sûrement pas stupide, n'irait pas critiquer vertement Justin Trudeau s'il savait qu'il a déjà lui-même porté un "black face". S'il devait arriver qu'une photo d'Andrew Scheer portant le "black face" soit publiée, sûrement qu'il invoquera alors qu'il ne s'en souvenait pas. Nous discuterons alors pour déterminer si le manque de mémoire ou la mémoire sélective est un indice de stupidité.

      Marc Therrien