Vérification des faits

Pour vendre son corridor énergétique, Andrew Scheer dit : « Je vais toujours appuyer le secteur énergétique et je suis convaincu que c’est mieux d’avoir le pétrole de l’ouest du Canada que le vrai pétrole sale qui vient de l’Arabie saoudite ou du Venezuela, des pays qui n’ont aucun respect pour les droits de la personne », cite Guillaume Bourgault-Côté dans Le Devoir.

M. Scheer devrait mettre en doute ses sources d’information ou les mettre à jour, car, selon Statistique Canada, en 2017, le pétrole consommé au Québec venait à 44 % du Canada, à 37 % des États-Unis, à 11 % de l’Algérie et à 8 % d’autres pays. Source : Radio-Canada, Gérard Fillion, 2 novembre 2018.

En mentant éhontément aux Canadiens et aux Québécois, est-ce qu’Andrew Scheer nous respecte ?

À voir en vidéo