Mad Max et Mlle Thunderberg

Le chef du Parti populaire du Canada, Maxime Bernier, a fait son Donald Trump en écrivant ce micromessage : « Greta Thunberg est clairement mentalement instable. Autiste, mais aussi obsessive-compulsive, trouble alimentation, dépression, léthargie [sic]. Elle vit dans une peur constante et veut nous la communiquer. » Quel mépris !

Par les temps qui courent, où le changement climatique s’accentue dangereusement sur notre planète « instable », je préfère une « mentalement instable » comme mademoiselle « Thunderberg » à un « mentalement stable » comme « Mad Max » Bernier.

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.

1 commentaire
  • Pierre Deschênes - Abonné 8 septembre 2019 07 h 53

    Rien à ajouter.

    Et vlan!