Mutisme sur la presse hebdomadaire

L’information locale, j’y crois !

Cette information locale est portée à bout de bras (et parfois à bout de souffle…) par les six quotidiens du Groupe Capitales Médias dont on parle abondamment depuis quelques jours, certes… mais également par la presse hebdomadaire. Personne n’en parle, de cette presse hebdomadaire. Pourquoi a-t-elle si « mauvaise presse » ?

C’est tout de même plus de 150 publications à travers la province de Québec… Un taux de lectorat provincial de plus de 60 %, des centaines d’employés et un tirage de plus de 6 millions d’exemplaires, qui entrent dans les foyers québécois gratuitement semaine après semaine, et ce, parfois depuis plus de 100 ans !

Saviez-vous que les îles de la Madeleine ont leur propre journal, distribué gratuitement à 2500 résidences ? Qu’à Montréal, chaque quartier ou presque bénéficie d’une publication, ce qui rejoint sans frais près de 450 000 foyers ? Ou encore que Farnham, petite localité de 8330 âmes au nord-ouest du lac Champlain, possède également son hebdo, qui est distribué dans les municipalités alentour dont Saint-Ignace-de-Stanbridge, qui abrite 638 habitants ? Voilà de quoi est faite cette presse locale hebdomadaire. De communautés parfois urbaines, souvent rurales, très éloignées des grands centres et fréquemment oubliées.

Cette presse ne parle pas d’une seule et unique voix, c’est vrai, cependant, elle est très présente et importante dans toutes les régions du Québec. Elle est en Gaspésie, en Abitibi, en Beauce, dans le Bas-Saint-Laurent… Elle est présente dans la moindre petite localité, là où personne d’autre ne publie… Est-elle moins importante pour autant ? Je ne le pense pas.

Alors, pourquoi, dans cette tourmente médiatique qui entoure la presse régionale, les hebdomadaires n’intéressent-ils aucun journaliste, aucun commentateur, aucun animateur ?

Alors que cette crise touche et touchera plus largement à plus ou moins brève échéance tous les médias, je suis très étonnée que les journalistes qui la relatent aient si peu fouillé ce dossier.

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.