Des stations de métro au nom de femmes

Quelle bonne nouvelle de prolonger le métro de cinq stations ! Pourquoi ne pas en profiter pour donner le nom de femmes à ces nouvelles stations ? Sur 68 stations de métro, il y en a seulement trois qui portent des noms féminins : Square-Victoria, Côte-Sainte-Catherine et Villa-Maria. Exit les Langelier (en l’honneur d’un maire… de Québec), Lacordaire, Viau, Pie-IX et Anjou et bienvenue aux stations Jeanne-Mance, Marie-Gérin-Lajoie, Émilie-Gamelin, Éva-Circé-Côté et Marie-Guyart ! Vivement la toponymie du XXIe siècle ! Une si belle occasion ne se représentera pas de sitôt !

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.

4 commentaires
  • Paul Gagnon - Inscrit 20 juillet 2019 08 h 41

    De femmes

    noires, transgenres et handicapées de préférence...

  • Christian Montmarquette - Abonné 20 juillet 2019 08 h 55

    "Champs de Mars" pour "Marcelle Ferron".

    Personnellement, je proposerais de changer le nom de la station de métro "Champs de Mars" pour la station "Marcelle Ferron".

    https://fr.dreamstime.com/image-stock-%C3%A9ditorial-vitraux-marcelle-ferron-image61914814

  • Bernard Terreault - Abonné 20 juillet 2019 09 h 49

    3 sur 68 !

    Aberrant, les femmes ayant tellement marqué Montréal depuis les tout débuts avec Jeanne Mance et Marguerite Bourgeois.

  • Sylvain Auclair - Abonné 20 juillet 2019 19 h 42

    Et en surface?

    Toutes les stations de métro portent le nom d'une rue, de place ou d'une institution en surface. Appelez une station dans l'Est Jeanne-Mance alors que la rue Jeanne-Mance est autre part serait incohérent...