Salut à toi!

J’apprends que d’importantes raisons de santé obligent notre ami Garnotte à ranger son crayon magique. C’est une perte énorme pour Le Devoir. Michel Garneau a sans doute été le caricaturiste de sa génération. Depuis près de 40 ans qu’il a su nous ravir avec cette extrême intelligence des choses et des êtres, qu’il traduisait dans des dessins incisifs, mais toujours respectueux de l’humain. J’ai personnellement eu le privilège de voir mes billets hebdomadaires être illustrés durant près de vingt ans dans la publication de la CSN. Jusqu’au moment où Bernard Descôteaux est venu le marauder… Ce fut une grande perte pour la CSN et pour moi. Mais un gain inestimable pour notre journal.

NOUVELLE INFOLETTRE

« Le Courrier des idées »

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.