Les animaux mieux traités que les aînés?

Dans un article fort intéressant du vendredi 24 mai, la journaliste Sylvie Saint-Jacques du Devoir nous renseigne sur les meilleurs outils dont dispose le gouvernement du Québec, avec sa Loi sur le bien-être et la sécurité de l’animal (LRQ, c. B-3.1), pour lutter contre ceux qui maltraitent les animaux.

Cette loi contient un chapitre complet sur les sanctions pénales sévères que peuvent encourir ceux qui maltraitent les animaux.

Étrangement, la Loi visant à lutter contre la maltraitance envers les aînés (LRQ c. L-6.3) est totalement silencieuse en matière de sanctions envers ceux qui maltraitent les aînés.

Qu’est-ce à dire ? Nos animaux seraient-ils mieux protégés contre ceux qui les maltraitent que nos aînés ?

La nouvelle ministre responsable des Aînés, Mme Marguerite Blais, est bien consciente de cette incohérence et nous croyons comprendre qu’elle veut agir.

Si, comme le dit la chanson, il faut bien donner le temps au nouveau gouvernement, l’ajout d’un chapitre sur les sanctions pénales ne saurait attendre trop longtemps. L’opprobre auquel s’expose celui qui maltraite les animaux doit au moins être aussi sévère pour celui qui maltraite une personne âgée.

Le gouvernement caquiste doit agir maintenant avant que d’autres drames ne surviennent.

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.

3 commentaires
  • Marcel (Fafouin) Blais - Abonné 27 mai 2019 08 h 14

    … étrange !

    « Étrangement, la Loi visant à lutter contre la maltraitance envers les aînés (LRQ c. L-6.3) est totalement silencieuse en matière de sanctions envers ceux qui maltraitent les aînés. » (Paul G. Brunet, Porte-parole, CPM)

    Après l’avoir re consultée, cette Loi (A), faute de « sanctions probables », vise, surtout ?!?, à prévenir, avec des mesures de reddition de compte inefficaces (Section VII, Commissaire local, Signalements), toute forme de « maltraitance » envers les aînéEs !

    De cette Loi, une question :

    Pourquoi et comment se fait-il que l’ANQ n’a pas prévu de « Sanction » avant son adoption ?

    Que c’est comme …

    … étrange ! - 27 mai 2019 -

  • Claire Dufour - Abonnée 27 mai 2019 08 h 36

    C'est un fait!

    Je relevais exactement cette controverse avec un chauffeur de taxi qui me conduisait à mon travail hier. Et oui, j'ai 66 ans et je suis revenue sur le marché du travail. Mais là n'est pas la question mais je soumets deux constatations: mesurons le temps de réaction face au ''martyr'' de la petite fille de Granby a pris versus celui de cette soi-disant maltraitance dans ce zoo, mesurons le temps de réaction lorsqu'une personne âgée se retrouve sans défense devant la maltraitance. L'humain étant ce qu'il est. Heureusement que quelques personnes en prennent pleinement conscience. Je ne cherche pas à changer porter la croix et la bannière mais l'occasion se présentait pour exprimer cet état de fait.