Le Don Quichotte du Nouveau Monde

Don Quichotte est de retour. Sous des airs de ménestrel, Jean Leloup se pose en redresseur de torts. Dans son nouveau CD, il dit la vérité toute crue. Il ose chanter que, dans la société actuelle, la priorité va trop à l’argent, qu’il y a trop de business, trop de flashs et trop de mensonges. À son apparition à la télévision l’autre soir, il était coiffé d’un beau chapeau à la Sherlock Holmes. Avec cette coiffe, il me donnait l’impression de vouloir séquestrer la bêtise.

Accompagné de sa guitare, qu’il chevauchait avec ses doigts comme Don Quichotte chevauchait son vaillant cheval, Rossinante. L’association que je fais avec notre chanteur bien-aimé et ces personnages de notre imaginaire collectif n’est pas un hasard. Avec son nom d’artiste, Leloup cherche à débusquer la bête qui est en nous. Mais son action est remplie de bienveillance, car Leloup est un doux qui veut se faire aimer de nous tous. Plus je l’observe, plus je suis porté à le comparer à un comédien jouant le rôle de sa vie dans une pièce de Molière. Comme le grand auteur, il a compris que notre nature est invariable à travers les siècles. Il utilise l’humour et la satire pour dénoncer notre goût inné pour le pouvoir et notre envie irrésistible d’être conquérant, ce qui est trop souvent notre pain quotidien. Il est un grand Don Quichotte sensible et tendre, mais sans compromis dans sa quête du bonheur à travers son armure. Mais, comme Jacques Brel, Leloup n’a que l’amour pour faire face aux canons.

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.

3 commentaires
  • Gilles Marleau - Abonné 23 mai 2019 08 h 17

    Un Don Quichotte ?

    Jean Leloup un Don Quichotte ? Malheureusement peu crédible. Il cherche à se donner un air et un vocabulaire 'folksé' mais il paraît plutôt un intello qui a manqué son coup et qui cherche pas tous les moyens d'attirer l'attention. Ma suggestion: être plus authentique !

  • Serge Lamarche - Abonné 23 mai 2019 13 h 41

    Bon auteur

    Parmi les auteurs québécois, Jean Leloup fait très bien. Original, amusant, osé, eclectique. Je ne vois pas l'idée du Don Quichotte mais on peut bien voir ce que l'on veut.

  • Pierre Rousseau - Abonné 23 mai 2019 13 h 49

    Où est Sancho ?

    Belle comparaison avec don Quichotte mais où est Sancho Panza l'alter ego nécessaire ? Sans Sancho, don Quichotte ne peut exister, dit-on. Si Leloup veut s'attaquer aux géants, qui viendra lui dire qu'il ne s'agit que de moulins à vent et que les bras des géants ne sont en fait que les ailes des moulins ?