Un voeu pieux?

J’admire la résilience et la détermination du Dr Gilles Aubé, qui depuis 2008 s’efforce de faire comprendre à Québec la nécessité d’un Centre hospitalier universitaire en Outaouais (CHUO). Non, ce n’est pas un voeu pieux (dixit Maryse Gaudreault). L’Outaouais est depuis trop longtemps l’otage mal aimé, mal servi du Québec. J’ai eu à faire le va-et-vient entre Hull et Gatineau en pleine tempête avec le coeur en compote — suite d’une intervention chirurgicale où ? À Ottawa — pour être enfin confiée au spécialiste approprié. Combien de temps encore devrons-nous faire la ronde des centres hospitaliers pour recevoir les soins auxquels on a droit et dont nous avons grand besoin ?

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.