Mort au projet de loi 17!

Le projet de loi 17 est-il un bon projet pour les chauffeurs de taxi qui vont perdre leur permis, leur emploi et leur sécurité ? Non. Pour les personnes handicapées qui vont devoir recommencer à se battre pour faire reconnaître en transport leur droit à l’accessibilité nécessaire à leur condition particulière ? Non. Pour les transporteurs publics qui vont être privés de moyens de transport pour offrir plus de transports collectifs sécuritaires, réguliers et adaptés, et poursuivre leur mandat de réduire les GES et la congestion routière ? Non. Pour ceux et celles qui veulent lutter contre la surconsommation du pétrole et les changements climatiques ? Non. Pour ceux et celles qui veulent des transports sécuritaires, réglementés et qui servent à faire accroître l’économie du Québec ? Non.

Mort au projet de loi 17, et améliorations à apporter aux divers services par taxis réglementés pour les aider à se moderniser et à continuer d’offrir leurs services de diverses façons pour répondre aux besoins des diverses clientèles de gens pressés, riches, pauvres, écologiques, handicapés, âgés et autres. Et pour les autres personnes qui veulent offrir du transport, qu’ils s’arriment aux règles en cours (tarifs, permis, formation) et aux réalités des territoires où ils voudraient offrir leurs services. Le Québec n’est pas un « marché » à vendre au plus offrant !

NOUVELLE INFOLETTRE

« Le Courrier des idées »

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.