Pour un nouveau mode de scrutin

La décision des députés libéraux d’adopter l’idée d’une réforme du mode de scrutin pour y inclure la proportionnelle a été un grand soulagement pour moi. Bien sûr, nous avons tous et toutes à gagner à ce que tous nos votes comptent réellement lors du prochain scrutin. Mais au-delà de cela, j’y vois l’expression d’une maturité de nos représentants, qui sont capables de prendre en compte l’intérêt collectif avant l’intérêt partisan. Je souhaite vivement que, dans les prochains débats autour de la loi qui modifiera le mode de scrutin, cette maturité politique continue de s’exprimer. Je suis absolument persuadé que nous avons tous à y gagner.

Je ne reviendrai pas sur les distorsions dans la représentation à l’Assemblée nationale que notre mode de scrutin actuel a maintes fois démontrées. Le mode proportionnel mixte avec compensation permettra non seulement l’expression plus vaste de toutes les idées qui émergent dans notre société, mais aussi une meilleure représentation de toutes les régions. En effet, non seulement nous pourrons compter sur notre député de circonscription, comme c’est le cas maintenant, mais nous pourrons aussi compter sur les députés de liste qui partageront nos intérêts et nos opinions pour faire avancer les différents dossiers qui sont majeurs pour le développement de chacune de nos régions.

Encore une fois merci, chers députés. Je vous souhaite le courage de continuer votre bon travail au-delà de toute partisanerie dans le plus grand intérêt de notre démocratie.

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.