Pierre Arcand dans le champ

Le chef intérimaire du Parti libéral du Québec, Pierre Arcand, a commenté la sortie inqualifiable du maire de Hampstead, William Steinberg : « C’est sûr que ce que la CAQ fait au Québec, de façon générale, incite à ce genre d’excès. Il y a des projets de loi qui sont diviseurs. Et évidemment, ça mène souvent à des excès. »

Même le premier ministre Justin Trudeau et les autres chefs de partis fédéralistes à Ottawa ont fait preuve de plus de retenue dans leurs propos. Cela montre que le chef de l’opposition officielle à l’Assemblée nationale n’a rien compris de la défaite libérale du 1er octobre dernier.

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.

2 commentaires
  • Marc Therrien - Abonné 13 avril 2019 08 h 52

    Encore une lettre qui résume tout

    M. Leblanc,

    Je ne peux, à l'occasion de chaque lettre que vous publiez, que saluer votre formidable esprit de synthèse.

    Marc Therrien

    • Sylvio Le Blanc - Abonné 14 avril 2019 22 h 27

      Gracias,

      On peut dire la même chose de M. Henri Marineau, juste à côté.