Pierre Arcand dans le champ

Le chef intérimaire du Parti libéral du Québec, Pierre Arcand, a commenté la sortie inqualifiable du maire de Hampstead, William Steinberg : « C’est sûr que ce que la CAQ fait au Québec, de façon générale, incite à ce genre d’excès. Il y a des projets de loi qui sont diviseurs. Et évidemment, ça mène souvent à des excès. »

Même le premier ministre Justin Trudeau et les autres chefs de partis fédéralistes à Ottawa ont fait preuve de plus de retenue dans leurs propos. Cela montre que le chef de l’opposition officielle à l’Assemblée nationale n’a rien compris de la défaite libérale du 1er octobre dernier.

NOUVELLE INFOLETTRE

« Le Courrier des idées »

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.

2 commentaires
  • Marc Therrien - Abonné 13 avril 2019 08 h 52

    Encore une lettre qui résume tout

    M. Leblanc,

    Je ne peux, à l'occasion de chaque lettre que vous publiez, que saluer votre formidable esprit de synthèse.

    Marc Therrien

    • Sylvio Le Blanc - Abonné 14 avril 2019 22 h 27

      Gracias,

      On peut dire la même chose de M. Henri Marineau, juste à côté.