Le Parti québécois: nouvelle perspective?

Illustration: Le Devoir

La perspective sur la souveraineté du Québec sommeille actuellement pour diverses raisons.

Parallèlement, un mouvement se dessine et s’amplifie avec une impressionnante accélération : les pressions exercées, par les jeunes en particulier, pour combattre les menaces d’une planète à la dérive.

Or, on constate en même temps, et c’est difficilement explicable, l’absence ici et ailleurs de partis politiques vraiment influents pour prendre cette cause à bras-le-corps. Dans ce contexte, le Parti québécois cherche à se redéfinir. Pourquoi deux projets pressants, la souveraineté du Québec et la survie de la planète, ne pourraient-ils pas se jumeler ? Cela signifierait un virage radical, mais, dans le contexte planétaire actuel, prometteur et incontournable. Il s’agirait peut-être d’une dernière chance pour le Parti québécois de mobiliser les jeunes prêts à s’engager dans leur avenir à titre de Québécois et de citoyens du monde à côté des vieux militants.

Merci aux jeunes qui nous poussent dans le dos. Que leur fougue vienne nous bousculer, nous, les anciens devenus avec le temps ankylosés. L’arrimage entre plusieurs générations… Quoi de plus emballant ?

LE COURRIER DES IDÉES

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel.