Je ne suis pas Québécois

En discutant avec des amis, j’ai constaté que nous sommes nombreux à remarquer que, depuis quelques mois, il semble y avoir une recrudescence d’accusations d’intolérance envers les Québécois.

D’ailleurs, lorsqu’on se demande si « les Québécois sont racistes », on parle des francophones. On ne parle pas des Québécois d’origine chinoise, italienne, grecque, et autres, qui habitent Montréal et ailleurs au Québec. Si c’est ça la nouvelle définition du Québécois, j’affirme ceci : je ne suis pas Québécois.

Mais nous sommes nombreux à en avoir soupé de ces accusations, car elles sont injustes. [...] Il n’y a pas plus d’intolérants chez les francophones que dans les autres communautés, mais on dirait qu’on tente de nous faire croire le contraire. C’est anormal que nous devions répéter cela en 2019…

Mais je n’abdique pas devant les diffamateurs qui expriment leur propre intolérance en nous lançant injustement de la boue.

À voir en vidéo