Un lien pour l’avenir

Il est plus que probable que beaucoup d’eau coulera sous les ponts avant la réalisation du troisième lien. Il semble impossible d’envisager la construction d’un tunnel à l’est de Québec, car il y aurait une faille sismique sous le fleuve. Et un joyau où Félix habitait et que personne ne veut gâcher. De toute façon, la vraie densité humaine est à l’ouest de Québec. Le fameux lien pourrait avoir une vocation autre que de transporter des automobiles avec la plupart du temps seulement une personne à l’intérieur. J’aimerais que ce lien soit voué aux transports actifs et collectifs et bien arrimé au transport structurant des deux rives. La logique est que si ce lien décongestionne le trafic sur les ponts existants, le problème de circulation sera atténué. Je crois qu’il est temps pour nous, gens de la grande région de Québec, d’avoir une vision plus que novatrice pour l’avenir. La construction d’un lien de transport actif et collectif ainsi que la remise en valeur de notre pont centenaire devraient être une priorité pour notre collectivité québécoise.

NOUVELLE INFOLETTRE

« Le Courrier des idées »

Recevez chaque fin de semaine nos meilleurs textes d’opinion de la semaine par courriel. Inscrivez-vous, c’est gratuit!


En vous inscrivant, vous acceptez de recevoir les communications du Devoir par courriel. Les envois débuteront la fin de semaine du 19 janvier 2019.