En toute humilité

Le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, m’apparaît tout désigné pour guider le Parti québécois vers la redécouverte de son âme. Autant cette formation politique a été greffée sur les aspirations du peuple québécois, autant elle s’est éloignée de sa base et de son projet tant elle a dilué son message. Il est aussi évident que les courses aux vedettes n’auraient jamais dû guider le choix de ses chefs. Un peuple se reconnaît et se confie à ceux dont le vécu ne lui porte pas ombrage et dont les prises de position lui plaisent et l’apaisent tout en le guidant vers de plus hauts sommets. Le Parti québécois saura-t-il en toute humilité prendre les décisions, si pénibles soient-elles, pour favoriser l’émergence de l’autodétermination du Québec et des Québécois ?