CAQ et motoneige

La CAQ nous démontre de façon convaincante son mépris des considérations environnementales en compatissant avec tous ceux qui croient que les contraintes imposées aux motoneigistes et autres amateurs d’activités motorisées sont toujours inadmissibles.

La promesse de rouvrir le parc national du Mont-Tremblant a de quoi satisfaire une certaine élite régionale friande de bruit et de boucane : les amateurs de « sports » motorisés pour qui les considérations environnementales ne sont que des nuisances. Il faut s’en souvenir et savoir qu’un gouvernement de la CAQ ne fera rien de sérieux pour protéger l’environnement.

Comme pour la question de l’immigration, la CAQ ne veut rien comprendre des problèmes environnementaux. Ce parti espère surtout sauvegarder la pratique de notre « sport national » même si le dérèglement climatique rend sa pratique de plus en plus aléatoire. (L’hiver dernier, le Haut-Richelieu avait perdu sa couche neigeuse dès la fin février, et ces situations risquent de se généraliser à l’avenir.)

À voir en vidéo