Retour sur «Kanata»

Merci pour l’entrevue avec le coauteur de Kanata, Michel Nadeau. Malgré ses éclaircissements, les responsables de la situation restent principalement et toujours les créateurs de cette oeuvre pour…

… ne pas avoir explicité dès le début que la compagnie en est une de répertoire, donc une « banque » permanente de comédiens qui ne changent pas quelle que soit la pièce qui leur tombe sous la main ;

… ne pas avoir impliqué des Autochtones dans le processus de création collective dès le départ — nous savons à quel point les Européens sont véritablement et volontairement ignorants de la situation culturelle et historique de l’Amérique du Nord, en particulier des Premières Nations.

En voulant bien faire, les créateurs sont tombés dans le piège d’un certain provincialisme et d’une inconscience qui sont périmés — quoi qu’on pense du courant « politiquement correct ».

À voir en vidéo