Le défi de Macron

Le président Emmanuel Macron, par l’affaire Benalla, a montré qu’il n’était pas invincible, que sa présidence n’était pas toujours réglée au quart de tour. En donnant autant de pouvoir et de privilèges à son garde du corps, qui n’est pas un policier, il a témoigné d’un grave manque de jugement. Plus grave, sur le plan politique, il n’a pas su régler promptement et efficacement cette affaire, somme toute assez banale. Il a laissé aller les choses et c’est devenu une crise, une affaire d’État.

Le président connaît une grande chute de popularité. Le lien de confiance avec les Français semble bien avoir disparu. Pourra-t-il refaire ce lien ? C’est le grand défi qui attend Emmanuel Macron. Sa seule carte maintenant sera celle de la franchise et des excuses. Ce ne sera pas facile pour un homme qui se disait « jupitérien ». Pour gagner son pari, son humilité forcée devra cependant être réelle.

1 commentaire
  • Pierre Robineault - Abonné 25 juillet 2018 12 h 13

    Tout à fait !

    Et je me permets d'ajouter à ce que vous en dite que le mutisme de Macron, surtout s'il se prolonge, risque d'alimenter une certaine rumeur mal à dire à son sujet.