Emmanuel Macron dans l’embarras

Emmanuel Macron voulait que sa présidence lave plus blanc que blanc ! Qu’elle soit exemplaire sur le plan moral ! Voilà un choix dangereux pour tout politique, car chacun sait depuis toujours que la politique n’est pas une affaire d’anges, mais d’hommes et de femmes bien en chair et en os.

C’est ainsi qu’arriva l’affaire Benalla, homme chargé de la sécurité du président. On a appris tout récemment que cet homme de l’ombre avait tabassé lourdement un manifestant lors d’une manifestation du 1er mai. Une vidéo de l’incident violent sort deux mois et demi après qu’il a eu lieu. L’Élysée n’avait que très discrètement suspendu pour 15 jours Alexandre Benalla ; il était au courant de l’affaire depuis le 3 mai, mais il semble bien qu’on voulait la faire passer en douce, pensant qu’avec le temps, tout serait oublié. Mais tel ne fut pas le cas et une personne et les caméras de la ville de Paris ont filmé l’incident. La classe politique française est maintenant aux abois et demande que toute la lumière soit faite.

Macron, pendant ce temps, reste étrangement silencieux. Le tout sent le cover up et, disons-le, sent aussi fort mauvais. Macron l’exemplaire devra s’expliquer entièrement et clairement sur cette affaire. Sa présidence connaît sa première crise majeure et elle le concerne de fait directement. Il devra agir vite.