Sir Paul McCartney pour 245 $US

La plupart d’entre nous ont eu comme idole Paul McCartney.

Vendredi 13 juillet, je prends mon courage et mon téléphone pour réserver quatre billets pour son spectacle qui aura lieu au Centre Vidéotron de Québec le 17 septembre prochain. Après une heure et demie d’attente, je joins un préposé pour l’achat de mes fameux billets. Il m’informe que les billets disponibles sont à 245 $US. Moi et mes amis, nous étions prêts à décaisser 130 $ ou 150 $ en argent canadien. Bon, OK, sir Paul est un vétéran de la musique rock, il donne un spectacle de trois heures et il chante de belles ballades. Moi aussi, j’ai un âge respectable et j’ai encore la faculté de me révolter contre des prix prohibitifs. J’ai résisté à l’envie d’acheter un billet et cela me turlupine encore aujourd’hui. Bien sûr, j’aurais pu payer ce montant ! J’ai préféré prendre cet argent et d’ici la fin de l’année, je vais faire un don à la Fondation des maladies du coeur.

Au cours des dernières années, j’ai assisté aux spectacles des Rolling Stones, de King Crimson, de Roger Waters, de Santana, de ZZ Top, de Jethro Tull, d’America et de Neil Young, et les prix des billets étaient entre 80 et 100 dollars canadiens. Vous me direz que si je veux acheter un billet pour le show de sir Elton John au Centre Vidéotron en 2018, le prix sera semblable à celui de sir Paul. Nous vivons dans un monde qui carbure au vedettariat et le prix à payer pour de bons billets dans les prochaines années sera sans limites. Je souhaite de tout mon coeur que le don que je ferai sauve la vie d’une personne…

Et comme chantait Édith Piaf : « Non, je ne regrette rien. »

8 commentaires
  • Philippe Tremblay - Abonné 19 juillet 2018 05 h 00

    Gentle Giant, généreux.

    Les prix comme ceux-ci sont terribles pour les fans plus jeunes comme moi qui sont encore aux études et qui travaillent à temps partiel au mieux. Cependant, il y a un an ou deux, je suis allé voir Gentle Giant (seulement deux membres originaux sur 5 mais c'est mieux que rien) au Palais Montcalm à Québec. Pour attirer les plus jeunes, ils avaient le billet à moitié prix pour les moins de 30 ans. Je crois que pour permettre aux plus jeunes d'avoir accès à la culture , ce genre de mesure est la bienvenue.

    Reste que dans le cas de Paul McCartney, les gens sont prêt à payer ce prix complètement ridicule alors les prix vont rester pareils. Qui sera le premier à boycotter le spectacle dans le monde?

  • Normand Perreault - Abonné 19 juillet 2018 06 h 58

    Je me souviens quand les Rolling Stones étaient venus au Forum de Montréal en 1966. Le prix du billet était de 5 $ (37 $ en dollars d'aujourd'hui) et tout le monde criait au scandale...

  • Timothy Morson - Inscrit 19 juillet 2018 07 h 10

    Les vendeurs de billets américains

    Faites attention en achetant vos billets pour des spectacles au Québec. Nombreuses sont les entreprises américaines qui vendent des billets à des prix stratosphériques. L’indice que vous avez tombé sur un de ces sites est le prix en USD. Internet est plein de pièges.

  • François Beaulé - Abonné 19 juillet 2018 08 h 08

    Le marché de l'idôlatrie

    Selon le taux de change du jour, 245 $ U.S. coûtent 324 $ CAN plus les frais de change. Quand même curieux que les places d'un spectacle tenu au Canada soient vendues en dollars américains.

    M. Houle trouve le prix excessif. Mais celui-ci indique la capacité de payer des admirateurs de sir McCartney. Et donc de l'embourgeoisement de nombreux baby boomers québécois au cours des dernières décennies. L'idôlatrie, comme l'immobilier, les objets de luxe et l'art, est un marché. Combien pour un tableau de Picasso, une maison à Westmount, un sac Vuitton, un dîner chez Toqué !

  • Nadia Alexan - Abonnée 19 juillet 2018 10 h 00

    Une aberration de la musique!

    Je ne comprends pas comment on peut y assister à une séance de «vacarme» qu'on appelle la musique moderne? Heureusement, même si l'on me fait cadeau d'un billet pour aller voir cette folie, je déclinerais! Il faut sauver son intégrité musicale et ses oreilles aussi.
    Aller voir un concert classique de l'Orchestre symphonique de Montréal. Ça va vous faire du bien!