Noire anonyme

J’ai lu avec grand intérêt les opinions de deux chroniqueurs du Devoir sur le spectacle SLĀV, l’un mandaté pour représenter la voix de la communauté noire, l’autre, de la communauté blanche.

Devrais-je être surprise ou outrée du fait que Bonifassi et Lepage étaient nommés dans la légende de leur photo alors que la chanteuse-actrice-danseuse de couleur ne l’était pas ? Aucune mention de qui est cette personne, ni aucune garantie qu’elle fait bien partie de la production de SLĀV (j’ose l’espérer !). Le seul nom mentionné sous cette photo est celui d’un homme (Lomax), en passant.

Comme il est glissant le terrain des bonnes intentions de réconciliation et de promotion de l’égalité.

4 commentaires
  • Paul Gagnon - Inscrit 30 juin 2018 09 h 44

    Tout simplement

    Mauvais choix de photo.
    Ne cherchez pas le scandale là où il n'y en a pas.

    • Jean-François Trottier - Abonné 1 juillet 2018 09 h 04

      Mauvais choix de photo ou intention de faire mal paraître les promoteurs du spectacle ?

      Honnêtement je préfère ne pas le savoir.

  • Diane Charest - Abonnée 30 juin 2018 10 h 01

    Cette chicane a assez duré, ne croyez vous pas?

  • Marie Nobert - Abonnée 1 juillet 2018 17 h 26

    «Je ne sais pas si l'univers est infini, mais je sais que la bêtise l'est.» Inutile d'identifier l'auteur. Bref.

    Misère.

    JHS Baril