Laval: éclaircir les dessous du conflit

Je suis l’un des fondateurs du Mouvement lavallois à Laval. Ce parti a succédé il y a maintenant cinq ans au maire Vaillancourt, de triste mémoire. Le Mouvement lavallois vient de réaliser un mandat de quatre ans et a été réélu dernièrement avec 18 sièges sur 21. Un conflit couvait entre ses deux têtes dirigeantes, le maire Demers et le fondateur du Mouvement lavallois, David De Cotis. Ce conflit, qui semble majeur, vient d’éclater au grand jour. La population de Laval ne sait pas sur quoi porte ce conflit. L’opposition au maire Demers lui reproche d’avoir pris des décisions inacceptables. De quoi s’agit-il ? Le maire a-t-il cédé, comme Vaillancourt, au lobby des promoteurs ? La société de Laval a le droit de savoir. Il faut que les médias, dont Le Devoir, fassent la lumière sur les dessous de ce conflit. Après tout, Laval constitue la troisième ville en importance au Québec. Alors, les médias, sortez de Montréal. Il y a matière à un bon article.

1 commentaire
  • Gilles Gagné - Abonné 12 juin 2018 21 h 24

    Absolument d'accord, ce conflit mériterait une meilleure converture que celle qu'on nous a servie surtout quand on connait le passé récent de cette ville.