Bonne surprise

Hier en fin d’après-midi, moi et d’autres personnes se trouvant au Quartier latin, on se demandait où pouvaient bien s’en aller tous ces camions de pompiers qui roulaient avec grand bruit rue Saint-Denis. Lorsque soudain une personne a dit qu’elle avait été témoin d’un incendie qui faisait rage dans l’édifice du Devoir. J’ai pensé : « Alors, il n’y aura pas de Devoir demain matin.  » Eh bien non ! Tout était en place comme s’il s’était agi d’un incident mineur. Au soulagement et au bonheur des lecteurs et, bien sûr, des gens du Devoir. On est bien fiers de vous, Messieurs-Dames du Devoir.